Non classé

NanoWriMo

Bonjour à toutes et à tous !

Un petit article pour vous annoncer (en retard) que je participais au NanoWriMo cette année. Le principe est simple : écrire 50 000 mots en 1 mois. C’est plus un challenge qu’autre chose, la seule récompense c’est l’accomplissement personnel, objectif atteint ou non

Je ferai une mise à jour quotidiennement pour mettre l’avancée du NanoWriMo.

1er novembre : 1 031 mots ; 2 novembre : 295 mots ; 3 novembre : 124 mots ; 4 novembre : 338 mots ; 5 novembre : 253 mots ; 6 novembre au 30novembre : 0 mots 

Le NanoWriMo c’est fini et j’ai à peine passé la barre des 2 000 mots. C’était ma première participation au challenge donc je ne savais pas trop ce que ça allait donner. J’ai eu un mois de novembre chargé, autant dans le travail qu’en privé, mais c’est pas grave, je ne pourrai faire que mieux la prochaine fois !

Publicités
Black Rose

Writeometer

Bonjour à toutes et à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter une application que j’ai découvert il y a peu : Writeometer. Cette application permet entre autres de comptabiliser le nombre de mots que vous écrivez lors d’une session.

Petite présentation

Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, c’est une application qui vous permet de compter le nombre de mots que vous écrivez pour votre roman (admettons) et de ce fait, vous pouvez voir où vous en êtes dans votre projet.

Lorsque vous vous enregistrez, vous pouvez choisir si votre projet est nouveau ou s’il est déjà en cours d’écriture (dans ce cas, l’appli vous demandera le nombre de mots que vous avez déjà écrit). Puis, vous devrez entrer plusieurs paramètres comme votre objectif de mots par jour, la date à laquelle votre projet devra être terminé…

À votre prochaine connexion, un genre de page d’accueil s’affiche et vous avez un aperçu de votre projet ainsi que votre progression.

page d'accueil

Petit plus sympa : des petites citations sur l’écriture qui défilent.

Vous pouvez personnaliser votre projet.

paramètresd du projet

Définir l’objectif final peut être très bien pour des projets du genre mémoire ou devoir à rendre. Le nombre de mots par jour se calculera tout seul selon la date pour rendre le devoir comme ça, vous avez une petite idée de ce vous devrez écrire.

Vous pouvez également vous chronométrer, c’est une bonne façon de vous évaluer et de voir combien de mots vous êtes capable d’écrire en 30 minutes par exemple.

L’appli vous propose de suivre votre progression soit avec un graphique, soit avec les entrées du journal.

Et enfin, les paramètres de l’appli. Vous pouvez gérer le temps du chronomètre, les notifications, les guavas (un item qui vous permet d’avoir des récompenses)…

paramètres

Je m’arrête là pour que vous puissiez découvrir un peu plus cette appli par vous-même si vous décidez de l’installer.

Ce que j’en pense

Pour moi, c’est l’application parfaite pour les auteurs en herbe. J’ai besoin d’avoir des objectifs pour me « tenir », sinon je n’écris pas. L’interface est intuitive, simple et sympathique à voir. On peut même enregistrer plusieurs projets en même temps, et pour moi, c’est un énooorme plus (j’écris toujours plusieurs romans en même temps et je peux très vite me perdre). Je recommande vivement Writeometer pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure d’écrivain !

À bientôt, Bláthnat.

Black Rose

Black Rose – Dawn of the dead

Bonjour à toutes et à tous !

Comme promis, voici un article pour présenter mon premier roman.

Résumé

 

black-rose_dawn-of-the-dead_bat-copie

Lorsque Dawn étrangle une de ses camarades, toute la famille O’Neal est ébranlée. Cet incident marque le début d’une série de vertiges et d’hallucinations chez la jeune fille. Elle est aussitôt envoyée à Condover, dans un lycée pour adolescents spéciaux afin de pouvoir canaliser toute cette violence soudaine. Mais très vite, Dawn remarque que ses nouveaux camarades semblent la connaître alors qu’ils ne l’ont jamais vue de leur vie et elle soupçonne sa famille de lui cacher l’origine de ses maux. Que peut bien être ce secret si bien gardé par les O’Neal ?

Petites infos

J’ai commencé à écrire les aventures de Dawn alors que j’étais en Terminale. C’était la période de révisions du bac. J’avais 17 ans à l’époque. J’ai toujours écrit mais cette fois-ci, c’était différent. Je voulais aller jusqu’au bout et terminer cette histoire. Je m’étais lancé le défi d’écrire un livre pour de vrai et ne pas abandonner (j’avais la fâcheuse habitude d’abandonner mes histoires).

Alors, j’ai écrit. Cela n’a pas été de tout repos. J’ai passé des journées entières (et des nuits aussi) avec Dawn et son entourage, avec les secrets de la famille O’Neal. Il y a eu des mois de vide pendant lesquels je n’écrivais pas un seul mot. Quand c’est arrivé, j’en étais à la moitié du livre. Et puis, il y a eu un déclic. Et en 6 mois j’avais terminé. Il s’était écoulé 2 ans, 10 mois et 1 jour entre le premier mot et le point final (pour le tome 1 en tout cas). 362 pages divisées en 33 chapitres.

Mon bébé. Mon âme. Ce livre m’a sauvé la vie. Et je ne remercierai jamais assez les éditions Sudarenes pour avoir cru en l’histoire de Dawn, en mon histoire, et m’avoir permis de réaliser mon rêve. Le but ultime de ma vie.

Deux autres tomes sont prévus + un préquel qui retracera la vie de Jack.

Non classé

Qui ? Quoi ? Pourquoi ?

Bonjour à toutes et tous !

Cet article marque l’ouverture de ce blog. Je vais rapidement me présenter.

Alors. Je m’appelle Bláthnat (à prononcer blow-need). Bon, en réalité c’est un pseudonyme. Ce prénom irlandais signifie « petite fleur » et c’était mon surnom quand je faisais mes études à Montpellier (pour la petite histoire, mon surnom vient de ce sketch).

En parlant d’études, j’ai fait 2 ans de LLCE anglais, en parcours traduction à Perpignan et avant ça, j’ai fait 2 ans de cinéma à Montpellier. Et je suis actuellement responsable culturel chez une enseigne de grande distribution dont je ne citerai pas le nom.

J’ai 22 ans, je vis à côté de Perpignan, dans le sud de la France. L’écriture m’accompagne depuis que je sais tenir un stylo et je suis toujours en train de réfléchir à une idée pour commencer un roman ou en continuer un autre. Je trouve mes idées un peu partout : dans un clip, une phrase que j’ai entendue, une situation, une photo…

Avec la sortie de mon premier roman (que je présenterai dans le prochain article), je me suis dit que ce serait sympa de créer quelque chose autour de mon activité d’auteur. J’avais pensé à ouvrir une page Facebook mais la visibilité n’est pas super, donc j’ai finalement laissé tomber cette idée pour l’instant. Du coup, je me suis penchée sur le blog et comme je suis déjà sur cette plateforme (avec ce blog), j’ai opté pour cette solution.

Donc voilà, j’ai créé un nouveau blog, tout beau tout neuf. Mais qu’est-ce que je vais y mettre ? Un peu de tout et de rien, la présentation de mes livres, comment je travaille, des liens vers ce qui m’a inspiré pour un chapitre, un endroit ou encore un personnage (image, musique…), des « annexes » (des dessins que j’ai fait pour un tatouage ou un blason de lycée par exemple)… enfin, ça sera tout mon bordel d’écrivain quoi.

Et tout ça parce que j’ai envie de partager avec vous cette aventure, vous montrer l’envers du décor (parce que ouais, c’est cool de lire un livre, mais on se rend pas forcément compte de tout ce que ça implique), vous permettre de me découvrir et de me suivre, faire naître une vocation (pourquoi pas ? après tout, rien n’est impossible), échanger…

À bientôt, Bláthnat.